« Le monde n’est pas un immense bidonville » : pistes d’action pour accompagner une urbanisation autonome

28 mars 2017

Le spectre du « pire des mondes possibles » ou de la « bidonvillisation de la planète » porté par M. Davis[1] véhicule une représentation apocalyptique du devenir des villes en développement. Ce raccourci est cependant dangereux car il occulte une réalité diverse de formes urbaines non planifiées : taudis précaires et insalubres, lotissements clandestins péri-urbains, quartiers populaires auto-construits et […]

En lire +